31 Mar 2017 | Cristian Pellegrini

6 raisons pour devenir guide de plongée

Ils ouvrent les portes de mondes inconnus, dirigent leur lampe vers des coins inexplorés, afin de rendre nos plongées inoubliables : ce sont les guides de plongée. Nous avons demandé à quelques-uns d’entre eux pourquoi ils aimaient tant ce qu’ils faisaient (matière à réflexion...)


1. Ils transforment leur passion en profession

Imaginez que vous vous réveillez tous les jours en pensant que vous avez envie d’aller travailler... agréable, n’est-ce pas ? Devenir un guide de plongée vous permet de tout laisser tomber : un job qui ne vous plaît pas, une vie de province monotone, ou encore un quotidien frénétique à la capitale. Certes, la vie loin de chez soi demande certains sacrifices, il faut par exemple renoncer à passer Noël en famille, ou à dîner le dimanche chez sa grand-mère. Mais ceux qui ont choisi cette voie sont généralement déterminés ; ils n’ont pas peur d’aller à contre-courant, ou de regarder en arrière.


2. Ils savent toujours où aller, et comment y arriver

Le guide de plongée prend plaisir à faire découvrir les fonds marins, la faune et la flore, et les caractéristiques de chaque site de plongée aux différents moments de l’année. Un exemple ? Il peut montrer (en toute discrétion, bien entendu), une anémone dans laquelle la femelle du poisson-clown vient de pondre ses œufs, protégée férocement par le mâle qui veille à ce que personne ne s’en approche... Plusieurs facteurs peuvent varier d’un jour à l’autre, comme les conditions météorologiques et maritimes, les courants, ou encore les informations essentielles rappelées avant l’immersion, comme les dangers spécifiques à chaque plongée. Par ailleurs, le niveau des plongeurs qui composent le groupe change lui aussi, que ce soit en matière d’expérience, de brevet, ou encore de préférences. Un bon guide de plongée doit savoir mettre tout le monde à l’aise. Il ne plonge pas pour lui-même, mais pour le groupe, et il est heureux lorsque le groupe est heureux.


3. Ils voyagent et voyagent

Les guides de plongée peuvent se rendre dans des endroits paradisiaques, de la Grande Barrière de corail australienne à une croisière dans les Maldives, à un centre de plongée dans les îles Fiji ou encore à une maison d’hôte à Raja Ampat, sans avoir à payer. En fait, ils sont payés (un prix juste, avec un peu de chance) pour y travailler. Le sacrifice peut être grand, mais pour un plongeur-globe-trotteur, rien ne vaut le prix d’une immersion, ne fût-ce que de quelques centimètres sous l’eau.


Un post condiviso da Justin Carmack (@truenomads) in data:



4. Ils ont plus tout en possédant moins

En tant que guide de plongée, l’on redécouvre la vraie valeur des choses. Loin de chez soi et de sa zone de confort, on commence à apprécier l’essentiel, à se rendre compte qu’on a vraiment besoin de peu. Dans le monde occidental, acheter devient une obsession : il nous faut à tout prix le dernier gadget high-tech, on est pris dans une frénésie d’achats convulsifs souvent dépourvue de sens. Le guide de plongée redécouvre le plaisir de n’avoir besoin de rien. Et lorsque quelque chose de nouveau arrive, il l’apprécie encore plus. Puis, ajoutons qu’à des centaines, voire des milliers de kilomètres de chez soi, on n’est plus martelé par ce nuage toxique des actualités qui tournent en boucle et des potins incessants.


5. Ils ont un esprit d’équipe

Le guide de plongée peut travailler et partager ses expériences avec d’autres personnes, également guides de plongée, qui partagent la même passion et les mêmes responsabilités. Il existe souvent un sentiment d’empathie et de camaraderie parmi les collègues, qui se soutiennent mutuellement. Et même si quelques problèmes d’entente peuvent survenir, le côté professionnel prévaut toujours, car la sécurité des personnes que l’on emmène sous l’eau est plus importante que tout.


Un post condiviso da Syed Alwi (@syedalwialattas) in data:


6. Ils deviennent une personne de référence

Les meilleurs guides de plongée, et les plus expérimentés, développent la capacité de déceler le moindre problème ou la moindre peur pouvant entraîner un accident, et d’agir en conséquence. Vous est-il déjà arrivé de donner l’un de vos poids à un plongeur trop peu lesté ? Ce type de situation, ils la gèrent parfaitement. Puis ils ont le plaisir de voir revenir les mêmes plongeurs année après année, grâce à la confiance qu’ils leur inspirent sous l’eau.

Vous n’êtes pas encore convaincu ? Pour devenir guide de plongée, vous avez besoin d’un brevet Divemaster ou Instructeur.


N’oubliez pas que vous devez également vous munir d’une assurance responsabilité civile, comme celle proposée par DAN.




Remerciements :

Luca Magliacca, Asia Azzali, Herbert Fontana, Monica Ferrario et le personnel de Duke of York dans les Maldives.




À propos de l’auteur

Cristian est un spécialiste marketing et communication chez DAN (Divers Alert Network) Europe. Il est également éditeur de l’AlertDiver.eu, le magazine en ligne international qui promeut la mission de DAN. Passionné de plongée, il aime lorsque l’enfant qui sommeille en lui prend le dessus, libère son esprit créatif et se met à jouer avec les mots, les visuels, ou encore les poissons-perroquets.

Télécharger l'article
Partager ceci

Articles associés