18 Jun 2020 | Audrey Cudel

Xulo, la grotte aux hirondelles

Location: Muyil, Quintana Roo, Mexique

Type of Dive: Plongée souterraine

Level: Plongeurs spéléologues confirmés

Average Depth: 10 mètres

Maximum Depth: 27,1 mètres maximum

À l’heure actuelle, la péninsule du Yucatan est généralement considérée comme la Mecque de la plongée souterraine. Ses paysages karstiques sont à la base d’un vaste aquifère accessible par des milliers de puits appelés « cenotes », très répandus dans les plaines du nord de la péninsule.

Les explorations en cours et la découverte de nouveaux cenotes ajoutent chaque année de nouveaux pans de plusieurs kilomètres au réseau souterrain connu. C’est toute une encyclopédie qu’il faudrait pour décrire la beauté et les particularités de chacune de ces grottes.

Néanmoins certaines d'entre elles ont la particularité de réunir tout ce dont un plongeur spéléologue pourrait rêver : une succession de salles finement décorées, un changement constant de décor, une variété de concrétions minérales qu’on ne voit nulle part ailleurs, des passages phréatiques à diverses profondeurs et une navigation complexe à travers des restrictions mineures à majeures pour accéder à d’autres cenotes.

« Uku Cuzam » est également connu sous le nom de la « Grotte aux Hirondelles » (« Cueva Golondrinas »). Ceux qui veulent rendre hommage à la mémoire du propriétaire maya qui gardait ce lieu, lors de son exploration par Alvaro Roldan en 2013, la nomment simplement XULO (Dzulo) en son honneur.

XULO est l'un des quatre cenotes du système Caterpillar qui est plutôt petit en regard des autres réseaux souterrains du Mexique malgré ses 13 452 mètres de galeries explorées et recensées à ce jour. XULO se distingue par ses 1372 mètres de passages larges à extrêmement étroits. Il se situe à la sortie du village de Muyil dans une zone à la géologie bien différente de celle d’endroits célèbres plus au nord, entre Playa del Carmen et Tulum. Situé en aval du Cenote Caterpillar, l'emplacement de XULO se trouve à proximité du système Doggy et reste donc prometteur.

BRIEFING

XULO est facilement accessible en voiture puisque la grotte se trouve à environ 200 mètres de l'autoroute et son point d’entrée se trouve à seulement 20 mètres du parking. Le terrain entourant l'accès à la grotte est bien entretenu et des installations ont été ajoutées il y a quelques années pour le confort des plongeurs. Une fois le paiement du droit d'entrée effectué, la voiture sera surveillée le temps de la plongée.

En descendant quelques marches à partir du parking, on arrive à une grande cavité à l’air libre ornée de stalactites ouvrant vers un réseau de galeries s’enfonçant dans la roche. De larges marches ont été construites pour faciliter l'accès au bassin. Peu profond et doté d’une eau cristalline, il est entouré de stalagmites d'un blanc pur. La ligne principale de la grotte est attachée à l’une d’entre elles et fait surface au niveau du point d’entrée étroit. L'enchantement culmine à quelques mètres sous la surface lorsque l'on traverse une immense salle telle une cathédrale au décor enchanteur.

En se faufilant par un passage au bout de celle-ci on entre dans une section plus tannique où le soufre a formé des strates de marques jaunes et noires sur les concrétions environnantes. Des racines ont envahi une salle partiellement immergée qui mène à une première restriction à faible profondeur. La récompense, une fois passé de l'autre côté, est une salle gigantesque à couper le souffle grâce à ses formations uniques. Au-delà de courtes sections parallèles que l'on peut explorer en s’éloignant de la ligne principale, deux itinéraires très contrastés méritent d'être explorés.

La ligne principale mène à la partie la plus profonde avec un changement de décor radical. Un tunnel rempli d’une eau bleutée au milieu d’une roche calcaire immaculée mais fragile descend à 27,1 mètres de profondeur puis donne sur un puits vertical à environ 550 mètres de l'entrée.

En suivant le marquage des flèches depuis la ligne principale, vous pourrez accéder à la traversée menant au Cenote Caterpillar. Peu profonde et longue d'un kilomètre, sa navigation est parfois complexe. Ses plafonds bas aux nombreuses stalactites et stalagmites passent par une série de restrictions uniquement accessible en Sidemount pour qui se soucie de la préservation de ces grottes. On peut effectuer de nombreux autres sauts de ligne mais certains doivent être évités dus aux dégâts occasionnés qui surpasseraient les découvertes potentielles.

Selon la légende, l'hirondelle symbolise le courage et l'expérience grâce à ses capacités de navigation sur de longues distances tout en étant capable de revenir à son port d'attache. Ceux qui ont plongé une fois à XULO en font généralement un port d'attache particulier auquel ils reviennent plus souvent qu’aux autres grottes. 

RÈGLES DE SÉCURITÉ

UNE FORMATION ADÉQUATE EST IMPÉRATIVE AVANT D'ALLER PLUS LOIN SI VOUS N’ÊTES PAS FORMÉ À LA PLONGÉE SOUTERRAINE.

La plongée souterraine en toute sécurité nécessite une formation, une pratique régulière, une configuration appropriée et un choix judicieux de mélanges de gaz. Les choix effectués dans un environnement sous plafond soulèvent toujours trois préoccupations majeures : la sécurité de son groupe, le respect des autres groupes et, le dernier point mais non le moindre, la préservation des grottes.

Malgré sa facilité d'accès et sa faible profondeur moyenne, XULO offre une série de restrictions mineures à majeures nécessitant une configuration (on préfèrera l’usage de blocs avec des détendeurs indépendants montés en Sidemount) et des techniques de propulsion et de positionnement adaptées.

Bien que l'environnement karstique de la ligne principale soit assez stable, certains des circuits secondaires conduisent vers des galeries plus fragiles et sédimenteuses où la visibilité peut être faible voire réduite à néant. Sur ces passages, cela peut être évité grâce à un nombre de binômes approprié et la maîtrise de techniques évitant de soulever les sédiments. Il faut également être conscient de ses propres limites et ne pas se fier aveuglément au passage de la ligne, en croyant qu’un corps humain peut toujours passer là où elle va.

Parmi les dangers liés à la plongée souterraine, se perdre est probablement le plus grave car cela peut mener à une quantité de gaz insuffisante pour sortir. La navigation dans XULO va de très simple à beaucoup plus complexe. Dans l'ensemble, le fil d’ariane et son marquage sont assez fiables, mais aucune carte détaillée n'est pour le moment disponible. Si vous vous aventurez sur un passage complexe, l'utilisation des procédures de navigation appropriées, grâce au fléchage et à l’usage d’une boussole, est indispensable. Au Quintana Roo, tous les réseaux d'eaux souterraines s'écoulent vers le sud-est en direction de la mer. Si on est perdu, en l'absence de courant apparent, la connaissance de ce repère peut aider à prendre un cap.

Gardez à l'esprit que votre option de sortie "de secours" en amont jusqu’au Cenote Caterpillar est une traversée de 90 minutes impliquant bien plus qu'un saut avec de nombreux T.

Jusqu'à présent, la région de Muyil ne bénéficie d'aucune couverture standard de réseau de téléphonie mobile, ce qui rend impossible tout appel d'urgence. Il faut 20 minutes pour retourner à la civilisation et contacter DAN (Divers Alert Network) ou toute autre équipe de secours potentielle. Il faut 40 minutes supplémentaires pour se rendre à la chambre hyperbare la plus proche à Playa del Carmen.

PROJET DE PRESERVATION DES GROTTES « SOMOS LOS CENOTES » (« NOUS SOMMES LES CENOTES »)

Depuis son exploration en 2013, XULO a connu de nombreux changements, tant en surface que sous terre : déforestation, excavation et ouverture de nouvelles routes sur un terrain qui est actuellement en vente. Sur la traversée vers Caterpillar, les passages semblent s'agrandir à mesure que le nombre de plongeurs visitant le lieu et le nombre de stalactites et stalagmites cassées augmentent chaque année.

Depuis ces 30 dernières années, un mal se propage vers le sud. Ancien village de pêcheurs, Playa del Carmen est aujourd'hui devenu un centre urbain dont la population a centuplé, passant de 2000 à plus de 200 000 habitants en 2020. L'ancien village « bobo » de Tulum est aujourd'hui un endroit aux prix prohibitifs où la population a dépassé quatre fois ses capacités d’accueil en termes de traitement des eaux usées et de gestion des ressources. Ces villes en expansion rapide et incontrôlée ne bénéficient pour l'instant d’aucun dispositif de prévention ni d’infrastructures nécessaires pour préserver leur environnement naturel.

Ceci est alarmant pour une région comme Muyil qui pourrait s'avérer être la prochaine sur la liste. Bien que certains habitants de la région luttent contre les promoteurs et l'invasion touristique en rendant l'accès aux cenotes plus difficile, ce mal a déjà commencé à se répandre. Les réseaux d'eaux souterraines interconnectés souffrent de programmes de développement corrompus qui polluent en continu et en connaissance de cause l'aquifère.

Parmi les organisations qui se battent pour cette cause d’utilité publique, "SOMOS LOS CENOTES" est l'une des rares à faire prendre conscience de l'importance de merveilles emblématiques telles que XULO et à lutter contre l'impact que nous avons sur cette magnifique région.

Si les cenotes sont actuellement menacés, nous le sommes tous car elles sont source de vie et vitales pour notre bien-être. Le développement durable et la préservation ne s’oppose pas à tout développement, mais appelle à le faire de manière contrôlée et responsable en accord avec notre environnement.




À propos de lauteur

Audrey est une exploratrice spéléologue et une instructrice de plongée technique, spécialisée en formation Sidemount et plongée souterraine en Europe et au Mexique.

Elle est également réputée dans le milieu de la plongée pour ses photographies sous-marines représentant des plongeurs techniques lors de plongées profondes et des plongeurs spéléologues. Son travail a été publié dans divers magazines tels que Wetnotes, Octopus, Plongeur International, Perfect Diver, Times of Malta, SDI/TDI et DAN (Divers Alert Network).




Traducteur: Florine Quirion


Télécharger l'article
Partager ceci

Articles associés