26 Mar 2020 | Audrey Cudel

Exploration de la grotte Billinghurst Cave

Emplacement: Reqqa Point, Gozo

Type de plongée: Plongée spéléo

Niveau: Plongeurs expérimentés, de préférences disposant d’un brevet de plongée spéléo.

Profondeur max.: 27 mètres

Alors que Malte est connue dans le monde entier pour ses plongées sur épave, sa petite sœur Gozo offre une topographie différente et unique : fissures, tunnels, cavernes et grottes. À l’heure actuelle, la grotte Billinghurst reste l’une des rares et grandes grottes identifiées, explorées et accessibles aux plongeurs qualifiés sur les îles maltaises.

Ce joyau a été découvert à la fin des années 80, par la branche Billinghurst du BSAC (British Scuba Aqua Club), qui lui a donné nom. On l’appelle également « Booming Cave » (la grotte retentissante) en référence au bruit des vagues qui viennent se casser sur ses ouvertures extérieures en hiver. Son nom local, Ghar Ix-Xih, signifie quant à lui « La grotte du vieil homme ».

BRIEFING

Située sur les falaises du nord de Gozo, la géologie du site de plongée, tant en surface que sous l’eau, offre une vue dégagée sur les formations de calcaire à globigérine, l’argile bleue et le calcaire corallien inférieur et supérieur, caractéristiques des îles maltaises.

Le parking se trouve au-dessus du site de plongée de Billinghurst. Cette vaste grotte reste accessible depuis le rivage pendant une partie de l’année, tant que l’échelle de 5 mètres de haut surplombant son entrée de 30 mètres de large n’a pas été endommagée par les vagues provoquées par les vents du nord-ouest sur Gozo.

L’entrée de la grotte est d’environ 30 m de large et 20 m de haut, avec une profondeur maximale de 27 m. Elle s’ouvre sur un tunnel de 100 m de long, appelé « Railway Tunnel » (tunnel ferroviaire), composé de formations calcaires coralliennes inférieures, recouvertes de corail fin et fragile dans l’entrée.

Peu à peu, la zone de lumière du jour disparaît alors que le fond de sable et de galets se transforme en un effondrement de blocs massifs à l’extrémité sud. Si l’on s’aventure du côté ouest, à moindre profondeur, le tunnel mène à une gigantesque grotte : un dôme sombre divisé en deux grands plateaux, l’un à sept mètres de profondeur et l’autre à trois mètres. Le dôme s’ouvre sur une chambre d’air non respirable de 20 m de diamètre, où l’on peut respirer en surface grâce à son détendeur.

Un fil d’Ariane, qui démarre à 25 m dans la grotte, mène aux plateaux moins profonds. Le circuit des grottes est conçu de manière à ce que l’on puisse apprécier les parois sculptées qui entourent le dôme sur différents niveaux. Tout au long du parcours, certaines « flèches » indiquent la direction de la sortie et ne doivent pas être enlevées.

CONTRÔLE DE SÉCURITÉ

Cette plongée nécessite à la fois une bonne forme physique et une bonne connaissance des environnements sous-marins clos.

Malgré la main courante, la marche de 20 mètres sur le chemin escarpé menant à l’échelle peut être difficile lorsque l’on porte une ou deux bouteilles. Veillez à vous hydrater avant et après la plongée, car le site de plongée ne dispose pas de zone ombragée ni d’installations.

De plus, les conditions météorologiques peuvent changer rapidement sur l’île, ce qui rend parfois la sortie par l’échelle impossible. Consultez les prévisions météorologiques ou demandez conseil à l’un des magasins de plongée locaux, leur personnel sera ravi de vous aider. Si les conditions météorologiques ne vous permettent pas de sortir du côté nord-ouest, une sortie de secours se trouve à 25 minutes à la nage, de l’autre côté de Reqqa Point du côté nord-est (à condition que l’échelle de 10 m de haut soit toujours en place !).

Même si Billinghurst est composée de grandes grottes éclairées par la lumière naturelle, la diminution de lumière naturelle peut désorienter à mesure que l’on plonge plus profondément. Il peut être difficile de parcourir la distance jusqu’à la sortie de la grotte si l’on ne plonge qu’avec une bouteille. Si vous prévoyez de vous aventurer dans les grottes, il est vivement recommandé de plonger avec deux bouteilles (bi-bouteille/sidemount) et de gérer correctement le gaz afin de ne pas en manquer. Prévoyez également un ou plusieurs plans B en cas de défaillance du matériel. La gestion de la flottabilité et de l’équilibre sont un « must » dans la plongée spéléo. Un rangement adéquat du matériel permet d’éviter tout envasement et toute dégradation de cet environnement préservé.

Compte tenu de la profondeur de l’entrée de la grotte, il est fortement recommandé de vérifier le temps restant avant l’apparition de paliers de décompression. Il est judicieux d’opter pour un air enrichi en nitrox, adapté pour les plongeurs qui prévoient de rester plus longtemps dans la partie la plus profonde.

Même si le fil d’Ariane a été installé pour plus de sécurité et pour guider les plongeurs, son état et l’itinéraire qu’il suit ne sont pas garantis. Veillez à ne pas le perdre de vue et à ne pas vous y emmêler. Comme pour tout environnement clos :

FORMEZ-VOUS DE FAÇON ADÉQUATE ET NE VOUS AVENTUREZ PAS PLUS LOIN SI VOUS N’ÊTES PAS FORMÉ À LA PLONGÉE SPÉLÉO.

Enfin, assurez-vous de disposer d’un kit d’oxygène et un téléphone portable en cas d’urgence. Le caisson hyperbare le plus proche se trouve à l’hôpital général de Gozo, à Victoria. En cas d’urgence, vous pouvez contacter DAN (qui est une organisation basée à Malte, soit dit en passant).

CONSEILS PHOTO

La grotte de Billinghurst est un terrain de jeu fantastique pour les amateurs de grand-angle et de macro. Comme à chaque fois que vous prenez des photos, surveillez régulièrement votre matériel, le gaz, les paliers de décompression et le chemin vers la sortie.

Une fois à l’intérieur, retournez-vous pour profiter des contrastes spectaculaires de la zone d’eau bleue à la sortie et de la lumière du soleil qui traverse les proies de la grotte : un cadre idéal pour la photographie de silhouettes.

La belle et fragile entrée en corail est très colorée et peuplée de macro vie marine. Selon la période de l’année, vous apercevrez peut-être des bancs de crevettes plus profondément dans la zone de la grotte. Cherchez le congre qui habite depuis des années à différents endroits de la grotte. Pour ceux d’entre vous qui utilisent des stroboscopes et du matériel d’éclairage appropriés, la grotte offre une fantastique opportunité de jouer avec les reflets de la lumière à la surface de la chambre d’air, en éclairant les parois environnantes.




À propos de lauteur

Audrey est une instructrice de plongée technique qui s’est spécialisée dans l’apprentissage des techniques de base de la plongée spéléo en Europe et au Mexique. Elle est également connue dans le monde de la plongée pour ses photos sous-marines qui illustrent des plongeurs techniques et des plongeurs spéléos dans les profondeurs.

Son travail a été publié dans des magazines tels que Wetnotes, Octopus, Plongeurs International, Perfect Diver, Times of Malta et SDI/TDI.

Télécharger l'article
Partager ceci

Articles associés